Fiches Plantes Médicinales

La Menthe Verte

Feuille de menthe verte ruche-est-toulouse

La Menthe Verte ou Mentha spicata L

Elle pointe son petit feuillage vert intense dans les recoins de nos jardins. Il en existe près de 700 variétés et les collectionneurs s’en donnent à cœur joie.

De toutes les menthes existantes, la menthe verte est la plus employée pour ses propriétés médicinales et son utilisation culinaire. Autrefois on lui réservait un coin du potager qu’il fallait surveiller, car une fois installer, elle devient très envahissante. C’est la plante de la fraîcheur tonique que l’on fait pousser à l’entrée de la maison marocaine pour que sa vue nous emplisse de fraîcheur.

Historie de la menthe verte :

Feuille de menthe verte ruche-est-toulouse
Feuille de menthe verte

Originaire d’Europe, les menthes se sont diffusées sur tout le globe jusqu’en Amérique du nord, en Australie, et aussi au Japon. La menthe était déjà connue par les hébreux qui en faisaient un breuvage sacré. Cultivée depuis l’Antiquité pour ses propriétés médicinales, on l’a retrouvée dans un tombeau égyptien datant de l’an -1000. Au Japon, on pratique l’extraction du menthol (essence de menthe) depuis plus de 2000 ans. Dans la bible, les pharisiens payent une dîme sur la menthe. Elle est introduite en Angleterre par les romains. Charlemagne dans ses capitulaires, impose la culture de la menthe pour ses vertus médicinales : au IXème siècle, la menthe verte est cultivée dans les couvents. Dioscoride l’utilisait comme stimulant de l’estomac, Matthiole la jugeait « fort propre au jeu de L’amour ». Tous lui reconnaissaient des vertus toniques et antispasmodiques.

Culture de la menthe verte :

La Menthe verte (Mentha spicata L.) est une plante vivace de la famille des Lamiacées (labiacées, labiées), cultivée comme plante aromatique. Elle aime l’ombre, se multiplie par les stolons en godet, aime les sols assez fertile et craint la sécheresse. Elle mesure de 0,1 à 0,5 m de hauteur, très envahissante et se plante tous les 0,40m de distance.

Cueillette de la menthe :

Les parties utilisées sont les feuilles fraîches ou séchées que l’on prélève du printemps à l’automne.

Utilisations culinaires de la menthe :

Les feuilles fraîches accompagnent les salades, les tabo

Sirop de menthe verte
Sirop de menthe verte

ulés, les crudités, les concombres à la crème.

Ses qualités aromatiques sont appréciées avec une infusion de thé vert ou de tilleul, avec les « rouleaux de Printemps » chez les Asiatiques, dans le Mint-sauce anglais avec le mouton, avec de la Sauge pour le poisson ou le porc. Accompagnée de persil et d’échalotes, vous réussirez une farce légère et aromatisée pour faire cuire avec une volaille.

Usages traditionnels de la menthe :

La plus puissante des menthes est poivrée mais il existe tellement de variétés. Elle contient 1 à 3 % d’essence dont la composition est très complexe avec plus de cent composants entre autres le menthol, un alcool auquel elle doit une très large part ses propriétés : digestive, carminative (élimine les gaz et putréfactions intestinales), cholérétique, antiseptique, analgésique, tonifiante et aphrodisiaque. L’essence contient aussi des polyphénols à l’action antivirale contre le virus de l’hépatite A.

En usage interne , elle est utilisée en infusion en cas de dyspepsie, gaz intestinaux, céphalées et migraines, spasmes et coliques digestives, hépatites virales (type A) et épuisement physique et intellectuelle.

En usage externe : les frictions avec l’essence diluées dans l’alcool (alcool mentholée) soulagent les douleurs rhumatismales et musculaires de même que les névralgies.

Voici de quoi reconsidérer la menthe pour la mettre en bon place dans nos végétaux favoris…

Sandrine Bazzo

Laisser un commentaire