Fiches Plantes Médicinales

Tanaisie : Mode d’Emploi aux Jardins et tous les jours…

Fleurs de Tanaisie - Jardins de Baugnac

La Tanaisie – Tanacetum vulgare – Famille des Astéracées.

Au jardin, nous utilisons la Tanaisie dans tous les coins : au potager, au verger et au jardin ornemental et bien sûr au jardin des simples. Mais peut-être qu’un jour, les plus téméraires utiliseront ses feuilles pour parfumer leurs grillades.

Vous la connaissez peut-être sous une autre appellation : herbe aux vers, herbe à poux, herbe de St-Marc, herbe sainte, barbatine, herbe amère, herbe du bon chasseur, sent bon, tanacée, tenacée.

La Tanaisie est une plante vivace, d’un feuillage vert caduc et d’une floraison jaune de juillet à septembre. La fleur est utilisée dans la majorité des préparations.

La Tanaisie en détails : présentation.

La tanaisie - Jardins de Baugnac
La tanaisie – Jardins de Baugnac

Afin de choisir l’emplacement idéal, voyons ses caractéristiques. Elle peut mesurer jusqu’à 1,20 m. Dans notre jardin, il lui faut de la place 0,1 m en tous sens. Elle est originaire d’Europe et elle s’adapte à tous les climats. Elle est rustique et très facile d’entretien. Vous pourrez diviser le pieds tous les 4 ans environ pour le fortifier, c’est le seul entretien. Elle préfère des sols argileux et riche en humus et elle affectionne l’humidité à ses pieds. Pour ce qui est du soleil, elle l’adore ; vous l’implanterez plutôt en bordure et en fond de massif afin qu’elle ne fasse pas d’ombre à ses voisines…Vous pouvez la planter toute l’année. La motte initiale s’étend par stolon. Elle est formée de tiges garnies de feuilles subdivisées et les sommités fleuries sont jaunes, sans pétales et disposées en corymbes. Ces feuilles sont profondément découpées et dentées. Ces fruits s’appellent des akènes et le semis spontané fonctionne parfaitement. A terme, elle pourra coloniser votre pelouse si les conditions sont réunies…

Son nom Tanacetum provient du grec « tanaos » qui signifie « grand âge » car la plante tient dressée longtemps.

La Tanaisie contient un principe amer, le tanacétène, de l’acide malique, de l’acide citrique, de l’acide tartrique, de l’acide oxalique, des flavonoïdes et une essence riche en thuyone. Elle était cultivée au Moyen-Age dans les monastères tant son odeur est efficace pour éloigner les parasites mais aussi pour protéger la viande des mouches et autres parasites. Elle est répulsive également contre les poux, les tiques et les puces, vous pouvez la mélanger à la litière du poulailler et des animaux domestiques. Personnellement, ma chienne a fuit sa niche. Qui fait le malheur des uns fait le bonheur des autres, elle attire certains insectes courts qui peuvent la butiner : guêpes prédatrices, coccinelles, chrysopes, syrphes…

La Tanaisie au jardin ornemental :

Il s’agit avant tout de profiter de la couleur jaune intense qui tranche avec la couleur verte de son feuillage durant tout l’été et de son odeur caractéristique qui éloigne les moustiques.

La Tanaisie au verger :

Au verger, elle trône sous les fruitiers ou à proximité des plate-bandes afin de désorienter certains insectes ravageurs grâce à sa forte odeur, elle agit comme un répulsif.

Contre les pucerons, les fournis, les tenthrèdes ( petite insectes volants végétariens) et les acariens, elle est utilisé comme insecticide. Le principe actif est le thuyone que l’on exploite en infusion de fleurs et feuilles. 30g de plante sèche ou 300g de plante fraiche dans 1 l d’eau. Plonger le végétal dans l’eau froide puis porter à ébullition dès le premier bouillon éteindre le feu puis laisser infuser 10 min. Laisser refroidir à couvert et diluer à raison de 1/20e en pulvérisation ( 20cl pour 1l).

La Tanaisie au potager :

Au potager, elle a de multiples usages. Attention sa touffe danse est un abri pour les gastéropodes (limaces et escargots) lorsque les plans sont jeunes. Associé à un arrosage automatique, ce gîte sera parfait.

Contre les pucerons, les fournis, les tenthrèdes ( petite insectes volants végétariens) et les acariens, elle est utilisé comme insecticide. Le principe actif est le thuyone que l’on exploite en infusion de fleurs et feuilles. 30g de plante sèche ou 300g de plante fraiche dans 1 l d’eau. Plonger le végétal dans l’eau froide puis porter à ébullition dès le premier bouillon éteindre le feu puis laisser infuser 10 min. Laisser refroidir à couvert et diluer à raison de 1/20e en pulvérisation ( 20cl pour 1l).

Contre les altises, vous pouvez tester l’infusion de Tanaisie en pulvérisation le soir.

Contre les piérides du choux, vous pouvez faire de même. L’odeur prononcée de cette préparation désorientera ces papillons aux ailes blanches qui ne trouveront pas leur lieu de ponte. C’est ensuite la chenille qui occasionne tant de dégâts aux choux, navets, capucines… Même si la première ponte ne fait pas trop de dégâts, il ne faut pas tarder à intervenir pour enrayer les suivantes… Il faut donc intervenir dès que les températures remontent au milieu du printemps voire dès que les plants sont repiqués. Car sans feuillage, le végétal ne peut plus se développer normalement. Une attention particulièrement sera menée aux variétés hivernales qui sont semées au milieu de l’été puis repiquées au début de l’automne car elles risqueraient d’être dévastée dès l’apparition des premières feuilles.

Infusion de fleurs séchées de Tanaisie - Jardins de Baugnac
Infusion de fleurs séchées de Tanaisie – Jardins de Baugnac

Contre les acariens des racines, utilisez la décoction de Tanaisie en arrosage sur le système racinaire. Faites macérer 30g de plante fraiche ou 3g de plante séchée dans 1 l d’eau durant 24h. Faites bouillir durant 20 min. Filtrer puis employer pur.

Contre les gastéropodes, une alcoolature de Tanaisie pourra vous aider par contact direct. Il faut donc intervenir lorsque les limaces et escargots sont de sortie c’est à dire le matin. Il suffit de faire macérer 20% de poids de plante fraîchement cueillie et hachée menue pour 80% de poids d’alcool à 60% durant 21 jours à l’abri de la lumière et sous l’effet calorifique du soleil. Filtrez, diluez ensuite dans de l’eau à hauteur de 15cl d’alcoolature pour 1 l d’eau puis pulvérisez. Vous pourrez vous procurer cette préparation auprès de votre pharmacien en commandant une teinture mère de Tanaisie.

Contre les doryphores, confectionnez un extrait de Tanaisie en mélangeant 50gr de feuilles fraiches dans un litre d’eau. Filtrez et arroser immédiatement vos pommes de terre afin de limiter la ponte et l’appétit des larves. Il faut intervenir au début du printemps en préventif dès la ponte des femelles qui passent l’hiver dans le sol.

Contre le mildiou, son infusion est efficace. Pour cette préparation privilégiez les fleurs séchées. L’extrait fermenté est également préconisé soit 300g de plante sèche dans 10 l d’eau de pluie de préférence (ou eau de ville après un repos afin que le chlore s’évapore), laissez fermenter, filtrez, diluez à 5% pour une pulvérisation. Son infusion est également efficace contre le mildiou de la tomate.

Contre les aleurodes en fin d’été, vous pouvez réaliser un macérât de Tanaisie. Il s’agit de petites mouches blanches. Faire macérer 1,3 kg de plante entière dans 1l d’eau durant 24h. Filtrez et vaporisez.

En association, la Tanaisie stimule les rosiers, les framboisiers et le pêcher.

Précautions :

  • Ne pas jeter la Tanaisie au compost car elle inhibe sa fermentation.
  • Comme répulsif olfactif, vous pourriez broyer de la tanaisie entre vos légumes. Ne le faites pas lorsque les fleurs sont sèches au risque de voir votre plate-bande envahie le printemps suivant.

La Tanaisie en cuisine :

A la cuisine : la Tanaisie n’a pas vraiment d’usage car elle est souvent jugée trop fort et trop amère.

Vous pouvez toutefois préparer des vins aromatisés et des liqueurs pour favoriser la digestion en raison de son amertume justement. Faire macérer 60g de plante dans 1 l de bon vin blanc de muscat durant 8 jours. Un verre à la suite du repas.

Une limonade de Tanaisie en laissant infuser en plein soleil quelques sommités fleuries dans 1l d’eau durant 1 journée. Filtrer, ajouter le sucre selon votre goût. Et conserver au frais dans des bouteilles de bière. Une bonne filtration est importante pour stopper la fermentation, le contenant pourrait exploser.

Un sirop de Tanaisie en infusant les fleurs fraiches dans un litre d’eau, après 12 h de macération et l’infusion, filtrez, ajouter autant de sucre que de poids d’infusion. Conditionnez en petite bouteille, conservez au réfrigérateur.

Une liqueur de Tanaisie à confectionner avec 50g de fleurs dans un litre d’eau de vie, au bout de 4 jours, filtrez puis ajouter 400g de sucre mouillé dans 2 verres d’eau. Mélangez le tout puis mettre en bouteille. Laisser vieillir 2 à 3 mois au frais avant dégustation.

La Tanaisie et la phytothérapie :

En médecine naturelle : la Tanaisie est une plante tonifiante et stimulante pour les organes digestifs. Elle présente également des effets antiseptiques, diurétiques, anthelminthique, antispasmodique, antiseptique, anti-inflammatoire et emménagogue. On la recommande en cas d’anémie, de dyspepsie, de rhumatismes, de goutte. Vous pouvez nettoyer des plaies avec une infusion. Elle peut remplacer l’absinthe et ces fruits que l’on récolte en septembre sont aussi efficaces que les fleurs.

Fleurs de Tanaisie - Jardins de Baugnac
Fleurs de Tanaisie – Jardins de Baugnac

La Tanaisie est un excellent vermifuge en infusion durant 8 jours à jeun et le soir au coucher à débuter à la nouvelle lune. Vous pouvez la préparer en infusion à raison de 5g de plante sèche pour une tasse d’eau bouillante à boire à 3 reprises avant chaque repas. Vous pouvez l’adoucir avec un cuillère à café de miel. Pour l’infusion de semences, prévoyez 5g pour 1l d’eau. Cette infusion peut également vous aider à stabiliser des problèmes de règles difficiles et douloureuses.

La tanaisie est d’usage plus facile en cataplasme comme les vers intestinaux à appliquer sur le ventre des enfants par exemple des feuilles fraîchement pilées et infusées à raison de 40g de feuilles dans un litre d’eau et 5 g de sel.

Contre la rage de dents, vous pouvez faire des bains de bouche à partir de cette infusion.

Pour ceux qui souhaitent bénéficier des vertus de la Tanaisie sans avoir à boire un vin ou une liqueur de façon quotidien et qui ne sont pas des adeptes des infusions, vous pouvez inclure dans votre alimentation jusqu’au 6g de plante broyée quotidiennement.

Précaution :

  • Ne pas administrer à la femme enceinte car il y a un risque abortif.
  • Elle peut engendrer des vomissements et des convulsions à forte dose.

La Tanaisie est un sauvageonne dont les usages sont multiples ; elle pourrait vous rendre bien des services…

Franck Terras