Tipi vivant en osier aux Jardins de Baugnac

Utilisation de l’Osier au Jardin Potager.

Publié le Publié dans Fiches Plantes Médicinales

L’utilisation de l’osier au Jardin potager.

Vous connaissez l’emploi de l’osier provenant du saule pour la vannerie. Ces facilités de tressage et sa bonne résistance à l’eau car affectionnant lui-même les milieux humides font du saule un partenaire du jardinier. Vous le trouverez en bordure pour former les carrés du potager, en panier pour votre récolte, en nid d’oiseau, en palissade…

Personnellement, je l’ai également utilisé pour réaliser un muret végétal autour de nos écogîtes. Nous avons réalisé un mur de différentes hauteurs à partir des palettes de

Haie vivante Ecogîtes de Baugnac
Haie vivante Ecogîtes de Baugnac

couleurs proposées par les différentes variétés de saule : – osier jaune, Salix Salba ou Salix Alba Vitellina – osier rouge/brun, Salix « Américana » ou Salix Pentandra – osier pourpre, Salix Fragilis, Salix Purpuréa Hélix, Salix Purpuréa Daphnoïdes – osier vert jaunâtre, Salix Viminalis – osier vert foncé, Salix Triandra. Nous avons également construit un tipi en osier vivant, vous pouvez également faire des cabanes… L’osier blanc est en réalité dépourvu de son écorce. L’osier vert est fraîchement récolté… Pour de plus amples renseignements sur l’osier, consultez le site de l’Oseraie du Possible.

La production de saule.

La production annuelle d’osier en fait un allié au potager. Je récolte une multitude de rameaux chaque année : En fonction de l’humidité du terrain, ils peuvent atteindre jusqu’à 1,80m si vous taillez au raz du sol comme le pratique les osiériculteurs. Il est d’un vitalité impressionnante, il vous suffit de mettre un bout de tige dans le sol entre novembre et avril pour que 12 mois plus tard vous obteniez un arbrisseau. Plus la partie enterrée est importante, plus vous obtiendrez de grande tige. Il faut respecter le sens de croissance lorsque vous le plantez. Vous êtes guidés en cela par le sens des bourgeons car sur des tiges de 30 ou 40 cm, il n’est pas toujours commode de déterminer l’extrémité qui présente la plus grosse section. Il demande de l’eau au moins au début de sa croissance.

Le saule est utile à chaque temps fort du jardin.

Construction de supports de culture en tout genre :

A tous les âges, il es utile : jeune pour faire des liens, en rameaux pour faire des arceaux pour les voile de forçage, plus grand encore pour faire des supports de culture. Je prélève en permanence en fonction des besoins. Je ne le taille pas avant la fin de l’hiver car ces couleurs illuminent le paysage. Il est encore tendre pour toute les utilisations au potager.

L’infusion de saule.

L’infusion d’écorce de saule stimule la protection de la vigne : 50 g d’écorce sèche ou 100 g de tiges sèches ou 500 g de tiges fraîches. Pour les tiges, utilisez un broyat  Mettre le végétal dans 4 litres d’eau froide, laissez monter la température au premier frissonnement, coupez la source de chaleur et infuser durant 15 à 20 min. Diluez à 10% en pulvérisation. Ce procédé est pratiqué en agriculture biologique.

Eau de saule comme stimulant pour le bouturage.

Treille en Osier aux Jardins de Baugnac
Treille en Osier aux Jardins de Baugnac

Je pratique également l’eau de saule pour apporter plus de réussite à mes boutures. L’eau de saule est une macération de tige dans de l’eau de pluie. Personnelle, je dispose les tiges de saule que je souhaite repiquer dans un grosse poubelle. Les bourgeons de la partie immergée se transforment en radicelle. La tige de saule est prête à être transplantée. Durant ces quelques semaines, l’eau s’est chargé d’un principe visqueux. Ce gel fabriqué par le saule joue le rôle d’hormone de bouturage.

Un broyat intarissable.

Je dispose de 80m linéaire de haie de saule. L’osier que je taille systématiquement un fois par an pour conserver les formes de ces différentes structures vivantes me permet de fabriquer environ 3m² de BRF. Il se décompose en 2 ans. Je ne pourrais prouver scientifiquement l’action de l’acide salicylique sur mon jardin mais je n’ai que très peu de maladie fongique. La volonté de diversifier les espèces de végétaux y est à mon avis pour beaucoup également.

Le saule est un plante de santé.

Le saule est très répandu sur notre territoire ; il est utile à notre santé contre les fièvres intermittentes et grippales et les maux de tête. Il calmerait les douleurs rhumatismales et les douleurs articulaires. Il est également efficace contre les diarrhées chroniques. Pour ces complications, on utilise l’écorce de 3 ans d’âge qui est aussi anti-inflammatoire. Les feuilles et les chatons ont un effet sédatif nerveux, ils calment les ardeurs au jeu de l’amour…

Il contient de l’acide salicylique qui le rapproche des effets de l’aspirine sans en avoir les effets secondaires. Pour toute médication, je vous conseille de prendre contact avec un professionnel de la santé car l’action du saule n’est pas anodine. Ne jamais utiliser le saule si vous prenez carbonates et bicarbonates alcalins. Pour cette raison, je ne donnerai aucune posologie. Lors de l’infusion ou de la décoction d’écorce, ne jamais dépasser 80°C, pour ne pas détruire l’acide salicylique.

L’acide salicylique contenu dans le saule.

L’ensemble de ces phénomènes sont possibles en raison de la présence de l’acide salicylique dans le saule et l’osier. A ce sujet, voici les explications extraites du site Wikipédia. L’aspirine, acide acétylsalicylique, est un dérivé de l’acide salicylique, un produit que l’on trouve naturellement dans l’écorce des saules. Il existe d’autres hormones (auxine) facilitant l’enracinement. Il a été prouvé que l’acide salicylique permet de bloquer la réponse à une blessure provenant de l’acide abscissique. L’acide abscissique est une hormone de stress libérée par toutes les plantes en réponse à une blessure ou une maladie ; il induit la fermeture rapide des stomates et la « fermeture » des secteurs blessés de la plante. En freinant cette réaction, l’acide salicylique empêche l’assèchement de la plante et lui permet de guérir en produisant de nouvelles racines.

Eau de Saule ou Osier aux Jardins Baugnac
Eau de Saule ou Osier aux Jardins Baugnac

La « puissance » de l’eau de saule dépendra évidemment de la concentration en acide salicylique du gel obtenu. Celle-ci dépendante elle-même du nombre et de l’épaisseur des boutures de saule utilisées ainsi que du volume d’eau dans lequel on les aura plongé. Attention, l’eau de saule n’est toutefois pas un produit miracle. Elle ne permettra que de faciliter le bouturage ou le marcottage à condition que ceux-ci soient tout de même réalisés selon les « règles de l’art ».

Précaution à l’achat du saule.

Si vos connaissance en botanique vous fond défaut, pour identifier un plante lors de son achat, il est impératif de se référer à son appellation latine. Les pépiniéristes dignes de se nom n’ont aucune difficulté à vous fournir cette information. Par exemple, le saule jaune – Salix Alba – contient davantage d’acide Salicylique que d’autres variétés. La famille du saule est Salicaccées, l’espèce est Salix qui comprend 300 variétés dont celles citées ci-dessus.

A vous de planter du saule dans votre jardin, vous savez dorénavant pourquoi et comment…

@FranckTerras

Une réflexion au sujet de « Utilisation de l’Osier au Jardin Potager. »

  1. bonjour j’aime les saules je dispose de trois varietes dans mon jardin, saule de vannier , salix alba chermesina et trois autre espece provenant de bouture recuperé lors d’une promenade. cela fait longtemps que je cherche un livre ne parlant que du saule et permettant de les differencier.

    pouvez vous m’aider cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *