Des produits pas si bio en grande surface ?

Des produits pas si bio en grande surface ?

Publié le Publié dans La Ruche qui dit Oui

Des produits bio si bio en grande surface ?

Il m’arrive encore d’acheter des produits bio en grande surface et je sais que cette question fait débat… Bien que les produits bénéficient d’un label faisant référence à un mode de production respectueux de l’environnement ; on peut avoir des doutes sur la véritable diminution de l’empreinte écologique lorsque le produit a parcouru une trop longue distance par exemple. Et est-ce que les cahiers des charges bio sont identiques d’un pays à l’autre, les contrôles pointilleux, etc ?

« Bio “low-cost” : la face cachée du bio de grande surface ? » Voici la question que se pose Donna So sur le site http://www.bioalaune.com/fr. Incertitude très légitime au regard du documentaire diffusé sur France 5 : “La face cachée du bio low-cost”.

Je dirais que l’achat bio en grande surface me donne l’impression de consommer des produits qui restent sains et de soutenir un mode de production respectueux de l’environnement. Je ne m’approvisionne assez peu dans les enseignes spécialisées car mon porte monnaie n’est pas extensible.  Par ailleurs, 80% de mon alimentation est achetée en circuit court pour valoriser au maximum le travail des producteurs et respecter les saisons.

A juste titre, Donna So nous rappelle que « Consommer des produits bio, ce n’est pas une uniquement consommer des aliments sains, c’est aussi adhérer à une philosophie en veillant au respect des saisons, de la proximité, du respect des sols, des conditions de travail des acteurs du bio et du bien-être animal. »

Idéalement nous devrions consommer que des produits locaux mais ils ne sont pas accessibles à toutes les bourses. Chacun doit faire son petit bout de chemin à son rythme en faveur d’une consommation plus responsable. En parallèle, pour conserver un budget comparable et manger moins énergivore, il faut opérer une transformation des habitudes alimentaires qui n’aboutit pas du jour au lendemain. L’objectif de consommer véritablement bio est au bout de ce processus !

Qu’en pensez-vous ?

@FranckTerras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *