Céleri rave, légume d'hiver.

Le céleri-rave…

Publié le Publié dans Recettes culinaires

Le céleri-rave…

Voici pour le céleri-rave : lorsque je mange un aliment qui n’est pas en accord avec mon palet, je le consomme volontiers car je sais qu’il me fait du bien. J’ai ouvert dans ma petite tête un classeur intitulé : légume médicament dans lequel j’ai classé le céleri-rave.

Céleri rave, légume d'hiver.
Photos : Guillaume Czerw, stylisme Sophie Dupuis, 180°C

Stéphan Lagorce de la Revue 180°C pour le magazine OUI ! – Le Mag nous rappelle l’intérêt nutritionnel du céleri-rave : « Potassium, vitamine C, cellulose et hémicellulose, le céleri-rave cache un peu son jeu derrière ses allures rustiques. Pas beau, mais bon et sain, il se rattrape quand même bien et c’est ainsi qu’il gagne ses titres de respectabilité dans le très concurrentiel monde végétal. » La première évidence sera de le consommer cru ou après une cuisson douce comme tous les légumes dont vous souhaitez bénéficier des vertus. Je remplacerai volontiers le céleri rémoulade par une version croque-au-sel comme dans les environs de Tripoli.

Le céleri-rave est un tubercule économique à l’achat et d’un goût subtil. A la distribution de Lavalette, Laurence Clare nous en propose chaque semaine. Sinon voici ma recette de velouté de céleri-rave. Ne tentez pas la fameuse recette en purée pour les enfants, le goût est souvent trop éloigné de leur codification de la purée et votre préparation et la purée reste dans l’assiette.

Voici des 3 idées de préparation du céleri-rave :

Et vous comment le préférez-vous ? N’hésitez pas à partager vos recettes sur la plateforme www.menuhebdo.fr qui dispose d’un classeur et d’un planificateur.

Bonne dégustation !

@FranckTerras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *