La Ruche qui dit Oui

La malbouffe, l’autre cocktail explosif !

Bonne bouffe en direct des producteurs locaux.

La malbouffe, l’autre cocktail explosif !

57% des sondés s’inquiètent de la qualité des produits qu’ils consomment selon une étude Ipsos. La malbouffe gagne du terrain dans l’imaginaire collectif mais également sur notre potentiel à vivre selon Marianne.

Bonne bouffe en direct des producteurs locaux.
Bonne bouffe en direct des producteurs locaux.

Albert Marie dans le journal Marianne commente une étude anglaise sur les effets de la malnutrition : » Et pourtant, selon les conclusions d’, la malbouffe constitue le risque numéro 1 pour la santé. Mal se nourrir causerait ainsi davantage de maladies que le tabac, l’alcool et le sexe non protégé réunis. »

Ce qui est très intéressant dans cet article est de constater que les bonnes idées et intentions pullulent. Du reste le problème n’est pas véritablement nouveau : nous devons nous prémunir contre la malbouffe mais les industriels ne souhaitent être stigmatisés ni améliorer des pratiques qui leur accordent une rentabilité maximale. Les lobbyings opèrent, la situation stagne et le coût indirect de la malnutrition continue d’être supporté par la collectivité.

La solution ultime ne passerait-elle pas par le consommation qui pourrait tenter de se détourner des réseaux de la malbouffe pour s’orienter vers des circuits d’approvisionnement plus évidents en privilégiant le local, plus naturels auprès les petits producteurs qui ne traficotent pas leur transformation, etc. « L’étude montre d’ailleurs que la courbe de l’obésité est en train de rattraper, voire de dépasser, celle de la sous-nutrition. » Nous sommes directement concernés mais les personnes qui souhaitent changer les choses restent minoritaires même si la majorité s’inquiète… Les tendances évoluent dans le bon sens mais est-ce assez rapide ?

Bonne chance ! dirait Pierre Rabhi.

@FranckTerras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *