Quelles huîtres à Noël ?

Quelles huîtres à Noël !

Publié le Publié dans La Ruche qui dit Oui

Quelles huîtres à Noël !

Pour la première fois, je prends de temps de m’intéresser aux huîtres que nous consommerons à Noël car nous avons fait une commande spéciale en direct du producteur : un colis du bassin d’Arcachon et un colis de la côte vendéenne.

Quelles huîtres à Noël ?
Quelles huîtres à Noël ?

Justement le site Consoglobe nous propose un triptyque sur l’huître, histoire de nous remettre à niveau sur ce mollusque. Je me réjouis par avance de mon choix pour ce produit 100% naturel sur la table de Noël. Vous apprendrez tout sur les huîtres : calibre, provenance, etc. Après quelques lignes deux termes me viennent immédiatement à l’esprit : maladie, rareté. En effet, il me semble me souvenir que les jeunes mollusques sont décimés et que ce coquillage risquerait de se rarifier au fil des années. Alan m’apprend que « suite à la crise de la production des huîtres, des chercheurs de l’Ifremer ont produit une variété d’huîtres dites triploïdes.  En ajoutant un chromosome aux huîtres naturelles dites diploïdes, les chercheurs ont cherché à produire des huîtres commercialisables toute l’année, car stériles et non laiteuses. Pour autant, il ne s’agit pas d’un OGM puisqu’on n’a pas introduit de gène étranger au mollusque. »

Pour choisir vos huîtres naturelles, diploïdes : le conseil est de les acheter directement au producteur en lui posant la question ou de choisir la mention « naturelle et solidaire ».

« L’huître est un véritable baromètre de la pollution marine puisqu’un seul de ces organismes peut filtrer jusqu’à cinq litres d’eau à l’heure, prélevant au passage le phytoplancton (responsable de l’eutrophisation) qui s’y trouve pour s’en nourrir. » A ce titre, je ne suis pas certain que l’huître soit si naturelle que ça même si la production est complètement neutre sur ce point.

Il faut garder à l’esprit que les huîtres sont bonnes pour la santé dans la mesure ou elles concentrent des composés qui ne se retrouvent pas couramment dans notre alimentation. Elle est peu calorique et riche en éligo-éléments mais pas que… L’huître est riche en oméga 3 à longue chaîne qui est directement assimilable par l’organisme, riche en minéraux comme l’iode et quelques vitamines pour parfaire son grand intérêt nutritionnel. Retrouvez tous les détails sur Consoglobe.

A Noël, mangez des huîtres !

@FranckTerras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *