Potager en Lasagne

Comment réaliser un potager en lasagne ? Part 1/3

Créer un Potager en Lasagne : Les Ateliers en Herbe

Comment réaliser un potager en lasagne ? Part 1/3

Connaissez-vous cette technique, lasagna gardening ou potager en lasagne, qui a été mise en évidence et développée par Patricia Lanza dans les années 90 aux U.S.A.. Cette période hivernale est naturellement le moment idéal pour vous la présenter succinctement dans ces colonnes afin que vous poussiez y songer pour le printemps prochain. Autour une série de 3 articles et d’un blog, je propose de vous faire découvrir et de vous accompagner dans la création de votre potager en lasagne.

Assemblage des différentes couches du potager en Lasagne : Les Ateliers en Herbe
Assemblage des différentes couches du potager en Lasagne : Les Ateliers en Herbe

Le potager en lasagne est une technique simple, économique, rapide et qui peut s’installer en ville dans un endroit ensoleillé avec un point d’eau à proximité. Vous pouvez l’imaginer en pot sur un balcon mais également sur une terrasse, un trottoir privatif ou dans la cour de récréation. Il s’agit d’une culture hors-sol. En réalité, les interventions sont réduites à leur strict minimum : elles consistent à recueillir/glaner/troquer/recycler les matières premières qui formeront le substrat, à assembler la lasagne, à planter/arroser, à maintenir humide en période estivale et à récolter. La cerise sur le gâteau est la valorisation directe des nombreux déchets du jardin, de la cuisine et du carton brun qui encombrent nos poubelles…

Comment construit-on un potager en lasagne ?

Directement sur le sol, il suffit d’entasser une couche de déchet brun puis une couche de déchet vert sur 4 couches, d’arroser puis de planter ou semer dans la cinquième et dernière couche composée de compost ou de terreau. Les déchets verts ou frais apporteront l’azote et les déchets bruns ou secs fournissent le carbone nécessaire au développement des plantes. Pour les plus avertis, je vous propose d’aborder en détail les phénomènes et l’intérêt de décomposition de la lasagne pour les plantes sur le blog.

Il est temps de collecter la matière première indispensable si vous n’en disposez pas. Sachez que la première couche sera

composée de déchet brun : du carton d’emballage. L’encre ne pose plus de problème de pollution mais les pelliculages brillants sont à proscrire. Consécutivement à la période des soldes, les commerces regorgent de cartons. Pour information, la seconde couche sera composée de tonte de pelouse, elle n’est pas encore disponible. Organisez-vous pour disposer des autres ingrédients avant le prochain article : herbe fraîche, résidus de potager, épluchures de légumes, mauvaises herbes fraîches, marc de café pour les déchets vertsLes déchets bruns sont composés de : taille des haies, feuilles mortes, paille, foin, papier journal, carton brun, copeaux de bois, sciure… Stockez-les !

Concernant le stockage, il n’y a pas de problème insurmontable. Vous pouvez recueillir la matière première de votre lasagne au fil du temps et la déposer à l’emplacement définitif au fur et à mesure. Si vous décidez de tenter l’expérience sur votre balcon, vous pouvez y disposer les pots de fleurs ou en bacs pour les remplir au fur et à mesure. Choisissez des grands contenants pour faciliter la gestion de l’humidité indispensable à la décomposition de la matière.

Le soleil pour le potager en Lasagne : Les Ateliers en Herbe
Le soleil pour le potager en Lasagne : Les Ateliers en Herbe

Vous pourrez acheter certains ingrédients en jardinerie mais mon expérience du potager économe m’incite à glaner ces matériaux qui débordent de nos poubelles. En expliquant votre démarche, vous pourrez obtenir gratuitement cette matière première. Vous disposez d’un jardin, le potager en lasagne pourra même vous éviter quelques voyages à la déchetterie. Si vous aviez l’intention de vous débarrasser des feuilles mortes, les tailles des arbres fruitiers ou du jardin ornemental, rebroussez chemin car ils constitueront la troisième couche de votre lasagne. Au jardin, rien ne se perd, tout se recycle…

L’emplacement doit être ensoleillé un balcon, une terrasse, un trottoir ou dans votre jardin. Pour cette

expérience, une superficie de 3 à 4 m² sera idéale pour débuter. Pour une terrasse ou un coin de trottoir en ville, il n’est pas toujours évident de glaner la quantité de tonte de gazon ou de feuille morte. Il sera plus facile pour vous de commencer « petit » afin pour arriver au terme de cette expérience. De plus le potager en lasagne est très productif.

Si vous avez des questions sur cette première partie, vous pouvez réagir ci-dessous. Un album photo vous donnera une idée de cette technique. A la fin de l’été, un concours photo récompensera les plus belles initiatives.

A bientôt dans l’arrière-cour des magasins…

12 réflexions au sujet de « Comment réaliser un potager en lasagne ? Part 1/3 »

  1. bonjour, je n’ai jamais fais de jardin ,je voudrais savoir quand commencer le jardin en lasagne ?
    J »ai un petit terrain derrière chez moi , et un composte mais nous sommes déjà en juin , c’est sans doute trop tard?
    c’est sympa de me renseigner , merci d »avance!!!

    1. Bonjour et merci de l’intérêt que vous portez au jardin en lasagne. Je tiens à m’excuser pour cette réponse tardive qui peut, néanmoins, être utile pour la communauté…

      Lorsque votre jardin est au sud de la Loire comme on dit en jardinage, vous pouvez débuter un jardin en lasagne jusqu’à la mis juin pour les fruits et légumes de printemps afin que les variété tardive que vous sèmerez ou repiquerez, aient le temps de venir à terme de leur développement. Les conditions idéales proposées par ce mode de jardinage vont permettre aux plantations de rattraper leur retard qui sera au final théorique. Au nord de la Loire, je vous conseil de commencer plus tôt selon les différents calendriers du potager ou le rythme de la tonte de la pelouse qui constitue le volume le plus important de déchet à recycler dans votre ou vos lasagnes.

      Vous pouvez réaliser des semis de légumes d’automne au mois d’août et profiter de ce timing pour créer votre lasagne comme démarrer une lasagne plus tard au moment de repiquer les légume d’automne, à l’heure des premières feuilles qui tombent des arbres et des dernières tontes : une grande partie des matériaux sont à votre disposition à cette époque de l’année.

      Je vous rappelle qu’il est très facile d’installer un tunnel de culture sur la lasagne pour ceux qui souhaitent cultiver des légumes durant l’hiver.

      Pour conclure, la culture en lasagne s’adapte à toutes les saisons. Il faut simplement y installer des variétés compatibles, les légumes de printemps pour des récoltes autour de l’été et des légumes d’automne pour des récoltes au sortir de l’hiver.

      A bientôt !
      Franck

  2. Bonjour,
    J’habite en Guyane française (zone tropicale) et j’ai fait mes premiers essais de buttes en lasagnes cette année. La décomposition se fait très vite ici, et j’ai eu des résultats variables. Connaitriez-vous les influences cosmiques liées à mon lieu d’habitation ? Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien à vous,

    Amandine

    1. Bonjour Amandine et merci de nous lire dans les tropiques.

      A votre première constatation concernant la rapidité de la décomposition, je pense que vous devriez faire des couches plus épaisses afin que la décomposition de la matière organique puisse accompagner la plante durant son cycle complet. Il fait savoir que la plante trouve une grande part de ces nutriments dans l’air grâce à la photosynthèse. Si vous cultivez des plantes annuelles, le ph du sol doit être supérieur à 6,5 pour que les bactéries procurent aux plantes les nutriments manquants. Méfiez-vous également car chaque plante à son ph optimal, c’est une histoire de compromis…

      Concernant les influences cosmiques, la Guyane se situe dans l’hémisphère nord. Je pense que vous pouvez employer les mêmes ouvrages que nous. J’utilise le calendrier des semis du mouvement biodynamique qui inclue, au delà de la lune, toute les influences cosmiques. Ce calendrier est issue des travaux de Maria Thun en Allemagne.

      A bientôt !
      Franck des Ateliers en Herbe

  3. moi j habite dans le nord pres de dunkerke il peleut tres souvent alors est ce que la culture en lasagne peut se faire dans mon jardin ou dois je continuer a travailler dans la serre ??

    1. Bonjour Anne ! La pluie n’est pas un ennemi du potager, faut-il encore que vous ayez du soleil et donc de la chaleur pour un développement optimal. Si vous cultivez vos légumes sous serre, j’aurai tendance à vous conseiller de poursuivre ainsi pour votre première expérimentation d’une lasagne. Suivant votre ressenti, vous pourrez exporter votre lasagne à l’extérieur.

      Si vous cultivez des légumes en extérieur, vous pouvez installer votre lasagne dans le jardin sans problème. La lasagne se réchauffe plus rapidement du fait de l’action microbienne, de sa couleur sombre et de sa forme. Les légumes poussent plus rapidement et le temps de culture est donc raccourcit ou avancé. Cela peut être de bonne augure lorsque de l’été est plus court comme dans le nord de la France ou la Belgique. Pour avoir discuter avec des Ch’tis Jardiniers, la culture en lasagne est une technique qui paraît favorable à ces conditions climatiques car la période de production est plus courte comme la saison estivale…

      Le côté hors-sol de la lasagne, vous permet de l’installer sur un trottoir ou une terrasse côté sud et contre un mur qui captera la chaleur. C’est une autre technique pour gagner des calories thermiques, augmenter la température diurne et nocturne… Si votre mur est en brique de terre cuite, l’effet sera d’autant plus important. La lasagne installée ainsi sera aussi protégée du vent.

      A bientôt !
      Franck pour le potager en lasagne.

    2. je vous posai la question parce que j ai achete des nouveaux plants de tomates et j aurais donc voulu ne garder que les grimpante en serre et mettre toutes les muguets et cerise en plantations lasagne est ce possible ??

      1. Anne, vous pouvez toutes les mettre en lasagne. Il suffit de prévoir un support et de les repiquer sur le côté Nord de lasagne pour ne pas ombrager le reste de la lasagne. La lasagne acceptera tous types de légume et même les légumes racines. La lasagne diminue au fil du temps, il faudra buter davantage les légumes qui le nécessitent…

  4. Bonsoir,

    Je n’ai jamais jardiner et je voudrais savoir si l’on doit attendre les articles 2/3 et 3/3 avant de mettre en place la lasagne, sachant que nous sommes le 15 février 2013 ???
    Merci pour votre réponse!
    Au plaisir de vous lire.

    JR

    1. Bonjour Jacques, merci pour votre question ! Vous pouvez commencer à installer votre lasagne. Le stockage des matières premières est un hérésie surtout si vous n’avez pas de place dédiée à l’entreposage. La décomposition de la matière commencera plus rapidement. La seconde partie du triptyque sera en ligne très prochainement. Personnellement, je n’ai rien commencé même pas mes semis. Je ne suis pas du tout inquiet car dans la région toulousaine, la végétation rattrapera son retard potentiel. En revanche, il serait souhaitable que je sème avec la 19 février pour bénéficier des influences cosmiques selon le mouvement biodynamique. Avant de vous conseiller quoi que ce soit, vous devez me dire dans quelle région êtes-vous.

  5. Bonjour,
    Une petite question concernant la culture en lasagne : les cartons marrons (même sans graphisme) et les papiers sont-ils vraiment compatibles avec une culture naturelle et non toxique, sachant la colle utilisée pour les cartons et le papier (pour faire la pâte, la préparation de la pâte…) plus l’encre des papiers (seuls quelques papiers ont une encre certifiée « végétale » ?
    Merci d’avance de votre réponse.
    Bruno Choc

    1. Bonjour Bruno et merci pour ces questions.

      Très justement, on peut se poser la question de l’impact environnemental des composants du carton qui est un produit fabriqué de façon industrielle. Et nous savons tous que les intérêts de l’industrie sont très souvent aux antipodes de la protection de l’environnement.

      La réponse a votre question nécessite une documentation certaine. Je ne fais pas partie de l’industrie papetière pour détenir avec exactitude la recette du carton et des encres. Avant de commencer à faire mon potager en lasagne, je me suis posé ces mêmes questions. Les réponses étant assez longue, je me suis permis de rédiger un article complet qui traite de l’éventuelle nocivité du carton.

      En réalité, il n’en est rien, le carton brun, brut est un produit dont les composants sont d’origine naturels. En ce sens, il est biodégradable, nous l’avons tous constaté. Mon retour d’expérience me permet d’affirmer qu’il est même bénéfique.

      Les micro-organismes indispensables à la vie du sol sont aussi petits que fragiles. Lorsque vous étudierez le sol sous votre première lasagne vous découvrirez qu’il regorge de bestioles en tout genre. Preuve que le gîte et le couvert sont à la hauteur et que ce mode de culture est compatible avec la Nature. Les déjections des vers de terre contiennent un grand nombre de minéraux, 7 fois plus d’azote, 3fois plus de potassium et 6 fois plus de magnésium et 2 fois plus de calcium qu’une terre ordinaire. Le réseau alimentaire du sol est en bonne marche. Rien n’est jamais tout rose, peut-être que le potager en lasagne n’est pas une panacée pour tous les êtres vivants du sol mais il n’y a aucune étude à ma connaissance.

      A bientôt !
      Franck des Ateliers en Herbe

Laisser un commentaire