Comment choisir ses graines maraîchères ?

Publié le Publié dans Jardinage Naturel

Comment choisir ses graines maraîchères ?

Au plus profond de l’hiver, il est temps de préparer votre prochain potager. Outre l’organisation générale, les rotations de cultures, les nouveautés que vous souhaitez tester ou installer au jardin; il y a une question cruciale : qu’allons-nous semer ?

Biodiversité au potager en lasagne : Les Ateliers en Herbe
Biodiversité au potager en lasagne : Les Ateliers en Herbe

La commercialisation des semences est sujet à une réglementation stricte régie par le Groupe National Interprofessionnel des Semences et des Plantes. La commercialisation de toute semence est régie par l’acquittement d’une redevance financière. Cette réglementation a pour vocation de standardiser les semences pour leur productivité, leur résistance, leur calibre et dans limiter la diversité. Elle a pour effet de rejeter les végétaux qui ne correspondraient pas à ces critères ou certains enjeux économiques. Certaines espèces sont, donc, directement menacées de disparition car il n’y pas plus d’intérêt à les reproduire car le commerce en est interdit. D’où l’intérêt de conserver ces variétés anciennes au niveau amateur pour préserver notre patrimoine végétal. Je pourrais rappeler l’exemple de la pomme de terre en France avec 559 variétés conservées par l’INRA alors que le guide officiel autorise la commercialisation de 10 variétés pour l’usage industriel. Ce sont ces 10 variétés que nous retrouvons sur les étals et dans la cuisine, quid des autres ?

En tant que jardinier amateur, je vous conseille de vous orienter vers les variétés anciennes, rustiques, dites « amateur » ou locales. Il existe pour la France une liste annexe réservée pour la commercialisation à destination des jardiniers amateurs en espérant qu’un jour les consommateurs pourront avoir accès à cette diversité. Pour l’instant, aucune variété ancienne de pomme de terre n’y est inscrite, il reste donc du travail. Les variétés dites locales présentent un caractère patrimonial : il est intéressant de les retrouver et de les cultiver. Le magazine des 4 Saisons du Jardinage Biologique propose un dossier sur les variétés anciennes dans son N°198. Vous serez surpris de constater que nos ancêtres cultivaient au nord de la Loire des variétés que nous aurions tendance à faire venir de plus loin comme des melons, des fraises…

Collection graines potagères : Les Ateliers en Herbe
Collection graines potagères : Les Ateliers en Herbe

Vous trouverez sur les rayons des jardineries des semences dites « hybrides » notées F1 pour la première génération. Ces graines ont été modifiées par croisement avec l’aide de l’homme pour obtenir de meilleurs résultats selon des critères subjectifs propres à l’inventeur de cette nouvelle variété : meilleur rendement, résistance aux maladies, calibre des fruits, adaptation au climat… Pour faciliter la croissance, la graine peut subir une modification ou un traitement comme le pelliculage ou l’enrobage. On dit que la reproduction des semences hybrides donne des résultats aléatoires mis en évidence par Georges Mendel. J’ai personnellement constaté que la plante pouvait avoir des problèmes de développement ou que le plante ne donne pas satisfaction au niveau des fruits, trop petits ou qui ne mûrissent pas…

Les graines de variétés fixes, rustiques, anciennes, issues de l’agriculture biologique offrent toutes les garanties de réussite lorsque l’on souhaite produire des graines car elles n’ont subies aucune modification, aucune aide de la part de l’homme. De plus, seules les graines des variétés fixes ayant peu évoluées permettent de préserver les espèces en voie d’extinction. Elles perpétuent le caractère originel du fruit ou du légume. Au fil des ans, le milieu naturel opère une sélection naturelle et les variétés s’hybrident entre elles grâce à des éléments naturels : insectes pollinisateurs, vent… Les légumes anciens que nous pouvons consommer ne ressemblent plus véritablement à leurs ancêtres. L ‘hybridation est un phénomène naturel tant que la main de l’homme n’intervient pas. Il s’agit de l’évolution naturelle des espèces. En 2005, j’ai obtenu des doubles cornues des Andes sur un seul et unique pieds. Preuve que le végétal évolue…

A choisir des variétés qui ne sont pas inscrites au répertoire officiel, vous aurez de nombreux avantages et satisfactions bien que la production et le rendement ne soient pas standardisés :

  • vous pouvez cultiver de façon économique en produisant vos semences d’une année sur l’autre en ayant la garantie d’une production satisfaisante. Vous pourrez développer gratuitement la diversité de votre jardin grâce aux bourses d’échanges…
  • Vous proposerez sur votre table des légumes insolites : des tomates jaunes, des pommes de terre violettes, des carottes oranges. Grâce à ce panel de couleur, il est plus facile de faire manger des légumes aux enfants. C’est également l’occasion de développer leur curiosité.
  • Vous pourrez très facilement faire plaisir à vos amis en leur offrant un petit de votre récolte grâce à ces cadeaux originaux. Vous ferez découvrir à vos amis des saveurs insoupçonnées… Cet aspect pédagogique contre l’uniformisation est essentiel à mes yeux.
  • En réalisant vos semences, vous cultiverez au fil des ans des variétés de chaque espèce qui s’adapteront à votre terroir (sol, climat, lumière). La culture devient plus facile et la nature vous aide à créer le végétal idéal pour votre jardin.

    Graines en cours de séchage : Les Ateliers en Herbe
    Graines en cours de séchage : Les Ateliers en Herbe
  • Vous participez à la préservation d’une variété ancienne, votre jardin devient un conservatoire. Vous pouvez concrétiser cette démarche en parrainant une variété potagère auprès de l’association Kokopelli.

En plus de tous ces avantages pour le jardinier amateur ; dans les faits il s’agit d’une question cruciale en raison d’une

guerre commerciale qui s’est instaurée dans le commerce des semences dont le fondement est la confiscation du monde végétal. Mais je développerai ce propos dans un article prochain.

A vous de choisir les graines qui caractérisent l’avenir de votre potager !

Franck Terras

4 réflexions au sujet de « Comment choisir ses graines maraîchères ? »

  1. j ai rencontre quelqu un qui m a gentiment donné des semences de tomates anciennes ..je voudrais donc les récuperer moi aussi (pour ne pas toujours demander) mais je ne sais pas comment on fait ….pourriez vous m expliquer

    merci pour votre aide

    merci pour votre site

    anne belgique

    1. Bonjour Anne, voici une belle initiative qui vous comblera de bonheur. Voici le début de l’autonomie et un peu plus de liberté…

      Ce généreux donateur vous a-t-il donné le nom de cette ou ces variétés de tomate ancienne ? Personnellement, il est plus gratifiant de connaître le nom de la variété que l’on tente de reproduire/sauvegarder. Au Nord, installez de préférence des variétés précoces…

      Il ne vous reste plus qu’à imiter la nature pour faire un beau porte-fruit et choisir le plus beau fruit pour en récupérer les graines. Qui dit « beau » ne veut pas dire « gros », il faut sélectionner le fruit le plus ressemblant au fruit originel (taille, forme, couleur, précocité) d’ou l’importance de connaître la variété et de se référer à une photographie honnête. C’est ainsi que les variétés anciennes évoluent également. Voici ce que disent les livres…

      Personnellement, je ne respecte rien de tout cela. Je cultive, je prélève un fruit. je récolte les graines que je nettoie à l’eau potable. Je les répartie ensuite dans une assiette pour les faire sécher à température ambiante. Je les conserve dans une enveloppe en papier, à l’abri de la lumière et dans un local frais ( 17° max). Je cultive une quinzaine de variétés anciennes pour lesquelles je fais mes graines. L’hybridation croisée est très exceptionnelle.

      Il y a un critère qu’il est primordiale de respecter pour ne pas décaler la fructification de la variété dans le temps. Il fait prélever les graines sur la ou les premiers fruits de la saison. A une époque, je faisais mes graines en fin de saison. Mes pieds de tomate sont tous devenus tardifs.

      A partir de l’été, je vous proposerai un atelier et une série d’articles pour vous aider dans la réalisation de vos graines…

      A Bientôt !
      Franck pour le Potager en Lasagne.

      1. des « pineapple » (ananas??)
        des bigaree tardives
        noire de crimees (mes filles adorent!!)
        des muguets jaunes
        je cherche encore des coeurs de boeufs et alors avec les tomates de pleines terres normales j aurai ma ration

        merci

        1. Re-bonjour Anne, il existe de nombreuses bourses d’échanges sur internet et des groupes spécifiques sur Facebook pour troquer, échanger ses graines… Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *