Choisir une banque éthique ?

Choisir une banque éthique ?

Publié le Publié dans La Ruche qui dit Oui

Choisir une banque éthique ?

En 2009, nous avons fait le choix d’une banque éthique. Pourquoi ? Afin que notre argent est un impact positif sur notre société… Ainsi notre compte personnel et notre compte professionnel ont été transférés à la NEF avec une gestion opérée par une agence du Crédit Coopératif.

Choisir une banque éthique ?
Choisir une banque éthique ?

Voici un sujet dont je souhaitais vous parler depuis longtemps. Notre déclic est venu lorsque nous étions des jeunes cadres dynamiques comme on disait à l’époque. Nous faisions des économies pour financer l’acquisition d’un terrain. A la lecture du livre de Stanislas Dupré, « Que font-ils de notre argent ? », nous apprenions que 10 000€ sur un compte courant à la banque équivalait en émission de CO2 à rouler en 4×4 quotidiennement ou quelque chose dans le genre… Car les organismes bancaires conventionnels font travailler notre argent dans des industries qui rapportent et qui sont, de fait, plus polluantes. Depuis ce jour, nous avons décidé de limiter les impacts de notre argent en changeant de banque…

Phillipe Lesaffre pour UP Le MAG nous propose une vision claire et courte de l’enjeu d’une banque éthique. Aujourd’hui la NEF (Nouvelle Economie Fraternelle) et le Crédit Coopératif sont les deux organismes français à remplir les critères d’une banque éthique. Phillipe Lesaffre Philippe Cazenave, journaliste au Monde nous rapporte la définition d’une banque éthique selon la NEF« Nous finançons des projets qui ont un impact social, culturel ou écologique. Nous garantissons une parfaite transparence sur la circulation de l’argent, en publiant l’intégralité de nos opérations. Evidemment, nous ne détenons aucun produit spéculatif et nous ne nous refinançons pas sur les marchés », détaille Frédéric Moukarim, directeur du développement. »

Choisir une banque éthique n’est pas foncièrement plus cher à l’heure ou tous les organismes bancaires augmentent leurs frais de gestion : à lire dans la rubrique économie du Figaro sous la plume de Marie Bartnik. Personnellement une carte bancaire « Agir » du Crédit Coopératif rattachée à un compte de la NEF est plus économique que cette même carte rattachée à un compte Crédit Coopératif. Allez comprendre ?

Seul bémol dans le choix d’une banque éthique: l’acquisition de parts sociales car ces organismes sont des banques coopératives. Cette dépense d’une centaine d’euros sera compensée par les économies réalisées sur les différents frais bancaires.

Dans quelques semaines, nous transférerons nos comptes à vue personnels et les comptes de l’association auprès de la NEF. Vous pouvez en faire de même pour votre compte personnel dès à présent. Comme le souligne Philippe Cazenave dans le Monde, la NEF est une banque à part entière. Rendez-vous sur le site de la NEF pour davantage d’information.

Chaque année, je suis soulagé de connaître le nom et les activités de l’ensemble des bénéficiaires des crédits accordés par la NEF. Je visualise concrètement l’impact positif de notre choix d’une banque éthique.

Bonne réflexion !

@FranckTerras

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *